Témoignages2016-12-29T18:36:41+00:00

COMMUNAUTÉ COMPOSÉE DE MAISONS USINÉES ET DE MAISONS MOBILES POUR ADULTES 55 +

palm_lake_coop_55_adult_community_testimonials

4 COUPLES ET UNE CÉLIBATAIRE DISENT TOUT…

Des témoignages évocateurs!

Quelle belle façon de rencontrer le voisinage!

On en convient: rien ne vaut une visite pour savoir si on a trouvé l’endroit parfait. Celui qui est synonyme de notre nouveau « chez nous ». L’autre option: se laisser séduire par des témoignages vivants, vibrants et évocateurs du plaisir de vivre au sein de notre communauté d’adultes 55 +.

Dans cette section, nous donnons la parole à des gens qui, comme vous, souhaitaient passer l’hiver au soleil en compagnie de gens chaleureux. Certains ont adopté Palm Lake Coop comme résidence permanente et se laissent désormais caresser au quotidien par les chauds rayons de la Floride.

Qui sait, la lecture de ces témoignages vous donnera peut-être envie que l’on raconte un jour votre histoire d’amour avec Palm Lake Coop!

palm_lake_coop_55_adult_community

DÉCOUVREZ NOS RÉSIDENTS

Donyale & Carl

Résidents permanents

Originaires du Connecticut, Donyale & Carl sont désormais résidents permanents de Palm Lake Coop. Alors que Carl œuvre dans l’industrie de la construction, Donyale offre des services d’entretien ménager après avoir exercé le métier de décoratrice d’intérieur.

Originaires du Connecticut, Donyale & Carl sont désormais résidents permanents de Palm Lake Coop. Alors que Carl œuvre dans l’industrie de la construction, Donyale se tient active en offrant des services d’entretien ménager, après avoir exercé le métier de décoratrice d’intérieur.

À go, on change le monde! Récemment élu au conseil d’administration, Carl veut contribuer à améliorer encore davantage la qualité de vie à Palm Lake Coop. Donyale et lui croient que la formule coopérative sied bien aux gens qui ont envie de jouer un rôle actif au sein de leur communauté.

Condo, plus jamais! La vie en condo, Carl et Donyale connaissent. Pendant 14 ans, ils ont vécu dans un condo à New Palm Beach où ils souffraient du bruit et du manque d’intimité. Imaginez entendre vos voisins à travers les murs! Le stationnement leur posait également problème. Un seul espace de stationnement, ce n’est guère pratique lorsqu’on a de la visite!

PLC: abordable et accessible. Lors d’une visite à un ami confortablement installé à PLC, Carl et Donyale ont su que notre communauté convenait à leur budget. Cet attachant couple avait aussi fait ses devoirs en comparant avec d’autres parcs de maisons usinées, dont les frais mensuels s’avéraient très élevés. C’est l’un des arguments qui a fait pencher la balance vers PLC. Le rapport qualité-prix offert par notre communauté est imbattable, voilà tout!

Carl et Donyale ont donc choisi leur emplacement et décidé d’y faire installer une maison usinée. Après plusieurs recherches, ils ont jeté leur dévolu sur un attrayant modèle Jacobsen, qu’ils ont pu faire personnaliser à leurs besoins. Voyez comment faire un choix parmi les différentes options.

Qui s’assemble, se ressemble! Carl et Donyale apprécient le fait que PLC est une communauté réservée aux 55 ans et plus. Entre gens du même âge, on partage souvent des intérêts similaires et l’on s’adonne aux mêmes types d’activités. Fiers grands-parents, Carl et Donyale aiment les enfants, cela va de soi. Toutefois, rendus à une certaine étape de la vie, la quiétude est une valeur sûre. La tranquillité de notre communauté les a donc séduits.

Depuis qu’ils ont joint PLC, Carl et Donyale ont participé à plusieurs activités, comme les célébrations autour d’Oktoberfest et les parties de fers à cheval avec les nouveaux voisins. La piscine chauffée leur a aussi fait de l’œil, tout comme le plaisir des belles promenades après les repas. Pouvoir marcher dans un quartier sécuritaire, protégé par des grilles de sécurité, a aussi été l’une des raisons de s’établir à Palm Lake Coop. Bienvenue à la maison, Carl et Donyale!

palm_lake_coop_55_adult_community_testimonials_donayle_carl

DÉCOUVREZ NOS RÉSIDENTS

Jocelyne et Patrick

Snowbirds québécois

Confortablement assis sur leur véranda face au lac, Jocelyne Tremblay et Patrick Bouchard racontent comment ils ont créé « leur chalet dans le Sud » au sein de notre chaleureuse communauté.

Professionnels actifs du domaine de la santé, Jocelyne Tremblay et Patrick Bouchard adoraient enfiler ski et raquettes. Las des conditions hivernales des dernières années, ils ont troqué la motoneige pour la motomarine. Un joujou que s’est offert Patrick lors de sa retraite, il y a trois ans, et qu’il met désormais à l’eau en moins de six minutes à partir de leur nouvelle maison usinée de Palm Lake Coop.

La Floride, pour être près de nos proches au Québec. Jamais ces jeunes sexagénaires n’avaient considéré la Floride comme port d’attache. Leur plan de match, c’était de découvrir le monde. Toutefois, après un fabuleux séjour d’un mois sur la Costa Del Sol en Espagne, Jocelyne et Patrick ont réalisé l’importance d’être près de leur tribu. En quelques heures d’avion, ils peuvent serrer dans leur bras leurs cinq enfants, petits-enfants et la mère de Jocelyne. Et, comme le souligne Patrick avec son bel accent du Saguenay, la proximité de l’aéroport fait de West Palm Beach un camp de base idéal pour voyager ailleurs aux États-Unis ou partir en croisière.

« Cages à poules », non merci! Jocelyne et Patrick ont d’abord visité des condos. Le constat s’est vite imposé : pour le prix envisagé, le marché n’offrait que des unités restreintes et de nombreux désagréments : laveuses-sécheuses partagées avec les autres propriétaires, petits balcons sans possibilité de barbecue, loin des restaurants et autres commodités, etc.

L’autre option envisagée : assouvir leur goût de l’aventure à bord d’un véhicule motorisé de 35 pieds. Cependant, l’idée d’être coincés dans des embouteillages et d’offrir au bitume leur précieux temps de retraite leur souriait moins. Nulle envie, non plus, de s’adonner aux rénovations qu’aurait commandées un condo d’occasion.

Une maison neuve… pour le prix d’un condo usagé. Lors d’une visite à des amis qui résident à Palm Lake Coop, c’est le coup de foudre pour un terrain plein sud, face au lac. Il n’en fallait pas moins pour séduire ce couple bercé pendant trente ans par la rivière Saguenay. Vue sur l’eau ce sera!

Après avoir acheté leur terrain, Jocelyne et Patrick ont jeté leur dévolu sur une maison manufacturée de la compagnie Jacobsen. Enchantés par le service, ils l’ont personnalisée à leur goût : magnifique cuisine, plafonds hauts, invitante véranda face au lac, etc.

Un accueil chaleureux et des activités à profusion. À leur arrivée, une dizaine de résidents, Américains comme Canadiens, sont venus se présenter et offrir leur aide. Même leur voisine de 80 ans arrache les mauvaises herbes pendant l’été, alors de retour au Québec.

Jocelyne et Patrick retrouvent au sein de Palm Lake Coop le contact humain qu’ils appréciaient tant dans leur métier. Amateur de guitare, Patrick suit des cours auprès d’un autre résident. Spectacle en vue? Jocelyne, quant à elle, s’est initiée à l’aquarelle grâce aux nombreux cours offerts gratuitement dans les trois club-houses de PLC.

Jocelyne et Patrick adorent leur nouvelle vie de retraités. Snowbirds québécois, venez faire un brin de jasette lors de votre visite à Palm Lake Coop!

palm_lake_coop_55_adult_community_testimonials_elizabeth_robert

DÉCOUVREZ NOS RÉSIDENTS

Phyllis & Roger

Snowbirds canadiens

Lorsqu’on visite Phyllis et Roger, une pancarte Winter Paradise nous accueille. Oui, c’est ainsi que cet adorable couple de snowbirds canadiens considère leur petit paradis à 10 minutes de tout! Allez hop, en décapotable!

Phyllis et Roger vivent à Palm Lake Coop plusieurs mois par année. Lorsqu’ils retournent à Shédiac au printemps, ils s’ennuient de leur petite communauté tissée serrée. À Palm Lake Coop, Phyllis et Roger ont trouvé de nombreux amis, dont ce couple de Gatineau rencontré via NextDoor, le réseau social de leur communauté floridienne.

À la suite d’une visite à la sœur de Roger qui y avait une maison, Phyllis a décidé d’acheter une maison mobile pour y séjourner à l’occasion. Roger, qui œuvrait alors au sein de son entreprise de pêcheries à Shédiac, appréciait particulièrement le train vers Miami, accessible en peu de temps.

Maison mobile… ou condo? Phyllis et Roger ont hésité entre acheter une maison mobile et un condo. Mais les avantages de la formule gagnante de Palm Lake Coop ont fait pencher la balance. Par exemple, pouvoir rentrer ses sacs d’épicerie facilement sans monter de nombreuses marches et stationner la voiture décapotable devant la maison.

La douceur de vivre sous le pavillon. Maintenant tous deux retraités, leur vaste pavillon accueille la douceur du bonheur tranquille : lire, écouter de la musique, relaxer à l’ombre de la petite fontaine qui orne leur terrain, profiter de la vie, quoi!

Un paradis à 10 minutes de tout! Tous deux apprécient les nombreuses activités proposées sur place à PLC, la plage gratuite à proximité, les centres commerciaux, dont le Costco à une dizaine de minutes, etc. C’est même trop peu pour apprécier pleinement une virée en décapotable au soleil ! Voilà pourquoi, par beau temps, Phyllis et Roger partent explorer ce que la Floride a de mieux à offrir !

De retour à PLC, on retrouve le sympathique duo dans les rues de notre communauté, à la découverte de nouveaux amis. «Quel plaisir de faire notre promenade quotidienne dans un environnement sécuritaire», affirment les nouveaux retraités, aussi connu comme « The Walkers » à PLC!

palm_lake_coop_55_adult_community_testimonials_phyllis_roger

DÉCOUVREZ NOS RÉSIDENTS

Maureen & Wayne

Snowbirds américains

Rencontrez Maureen & Wayne, deux professeurs retraités originaires du New Hampshire. L’adorable duo a découvert la communauté de Palm Lake en 2009 et y coule désormais des jours heureux.

Rencontrez Maureen & Wayne, deux professeurs retraités originaires du New Hampshire. L’adorable duo a découvert la communauté de Palm Lake en 2009 et y coule désormais des jours heureux. Enfin, ils ont trouvé un endroit où poser leur véhicule récréatif avec confiance, sans la crainte que le site soit vendu. Comme Maureen et Wayne ont goûté à la désagréable expérience de devoir se relocaliser, ils apprécient d’autant plus la formule coopérative de PLC.

Se faire des amis, simple comme bonjour!  À leur arrivée, Maureen et Wayne ont été bellement accueillis. On s’arrêtait pour leur parler et s’enquérir de leur ville d’origine. Maureen confie avoir été épatée de la gentillesse de ses voisins : « Lorsque nous retournons au New Hampshire, ils jettent un œil sur notre maison et s’occupent de nos fleurs. Ils nous ont même envoyé des photos pour nous montrer à quel point elles avaient grossi !», ajoute-t-elle. Wayne renchérit : « Vous voyez, c’est comme ça, ici. Un vrai esprit de communauté! Cela nous sécurise lorsque l’on quitte pour l’été. »

Ont-ils considéré l’achat d’un condo? Jamais, scandent-ils d’une seule voix. Maureen et Wayne sont heureux de pouvoir marcher pieds nus dans l’herbe et de prendre soin de leur petit jardin. Bref, de se sentir vraiment chez eux. Pour eux, ce contact avec la nature n’a pas de prix. En fait, ils envisagent même éventuellement de déménager à Palm Lake Coop pour de bon. Ici, c’est leur maison!

West Palm Beach, paradis des golfeurs. Passionné par la petite balle, Wayne? Vous devriez voir l’espace dédié à son équipement de golf à la maison! L’ex-professeur s’adonne à son sport préféré trois à quatre fois par semaine en compagnie d’amis qui habitant tout près. C’est qu’autour de nous, les terrains de golf de qualité PGA abondent, dont celui de Long Pine, à cinq minutes.

Des amateurs de bowling dans la salle? De son côté, Maureen adore jouer au bowling et lance même un appel aux dames pour joindre sa ligue. De temps à autre, Maureen et Wayne apprécient également se divertir au casino, desservi par un autobus qui fait la navette entre les différents parcs de maisons mobiles et usinées. Et c’est sans compter les nombreuses activités culturelles qu’offre West Palm Beach, dont profite Maureen et son groupe d’amies: musées, théâtre, sans oublier le circuit des boutiques-entrepôts! Et, évidemment, la plage, accessible en une quinzaine de minutes tout au plus.

Enfin, Maureen et Wayne s’enthousiasment de la multitude d’activités que propose Palm Lake Coop. Dîners, spectacles de variétés ou soirées de danse : « On a du plaisir sans avoir même à sortir !» Voilà ce qu’on appelle une formule «tout-inclus», n’est-ce pas?

palm_lake_coop_55_adult_community_testimonials_maureen_wayne

DÉCOUVREZ NOS RÉSIDENTS

Mary Sue

Snowbird américaine

Oui, les célibataires profitent aussi de la vie à Palm Lake Coop! La soixantaine pétillante, Mary Sue incarne à merveille ces snowbirds actifs qui ont fait de PLC leur nouvelle famille. Découvrons son histoire!

Originaire du Michigan, Mary Sue profite du soleil de la Floride pendant six mois, d’octobre à mai. Retraitée de General Motors, la pimpante célibataire y a noué de nombreux liens d’amitié. C’est d’ailleurs grâce à une amie de longue date qu’elle a découvert notre communauté… et l’a adopté!

Pas d’étrangers ici. Que des amis! Il y a des moments dans la vie où l’on a davantage besoin de soutien. Lorsque son mari est décédé, il y a six ans, Mary Sue a pu compter sur le réconfort que lui a prodigué son amie de jeunesse, qui résidait à Palm Lake Coop. Invitée à venir y souffler un peu après cette épreuve, elle a apprécié de se sentir aussi bien entourée, tout en bénéficiant de son intimité.

Mary Sue a donc décidé d’acheter une maison ici, une décision dont elle se réjouit. Comme elle a déjà vécu en condo, elle avait de quoi soutenir la comparaison. Des règles et des interdictions contraignantes, voire même ridicules parfois, non merci! La formule coopérative convenait davantage à la personnalité de Mary Sue. Lorsqu’elle retourne au Michigan, c’est un réel soulagement de savoir que les voisins s’occupent de son terrain et voient à la bonne marche des choses.

Vivre à Palm Lake Coop, ça garde jeune! Parmi les nombreuses activités proposées aux résidents, Mary Sue nous recommande les piscines chauffées, les classes d’exercice, les différents cours, les repas collectifs, les soirées de danse thématiques, etc. C’est d’ailleurs lors d’un party PLC que la petite fille de Mary Sue y a célébré ses 18 ans!

Vive les vacances en famille! C’est l’endroit parfait pour y accueillir sa tribu pour des petites vacances, car l’autoroute I95 tout près mène à tout : plages, glissades d’eau, restaurants gastronomiques, épiceries fines ou grandes surfaces, boutiques sympathiques, etc.

Célibataires bienvenus! Mary Sue a beau être très charmante, elle n’est pas à la recherche d’un mari, nous dit-elle, sourire en coin. Bien qu’il y ait un club pour les célibataires à Palm Lake Coop, Mary Sue n’a pas eu l’occasion d’y aller, car l’on n’a guère le temps de s’ennuyer ici, conclut-elle en riant! L’invitation est lancée!

palm_lake_coop_55_adult_community_testimonials_mary_sue
palm_lake_coop_55_adult_community_testimonials_mary_sue
Skip to toolbar